Livraison gratuite En point relais à partir de 49€ d'achat

Cheikh Muhammad Nasir Ad-Din Al Albani laissez un commentaire

Sa jeunesse

Il est né à Ouchqou Dara(qui était à l’époque la capitale d’Albanie) en 1914, et vivait dans une famille pauvre mais pratiquante et connue pour les connaissances religieuses.

Son père, al Haj Nouh (al Haj Nouh) a été diplômé des institution religieuse de la capitale Othomane ” Istanbul “, puis il est revenu chez lui pour enseigner et éduquer les gens.

Le grand savant al Albany a terminé ses études primaires dans l’école de ” Jam’yat al Is’af al Kheiry “ à Damas.

Du fait de la mauvaise idée que se faisait son père sur les écoles publiques du point de vue religieux, et lui prépara un programme structuré pour lui. Par ce même il a appris le coran avec le tajwid, la grammaire et le fiqh selon le Madh-hab Hanafi. Tout comme les amis de son père ont participé à son enseignement de la religion et de la science arabe.

Le premier travail du cheikh

Cheikh al Albany se dirigea vers la science du Hadith quand il avait environ 20 ans, et a été influencé par les articles apparaissant dans la revu “al Manar” par Sheikh Muhammad Rashid Rida – qu’Allah lui fasse miséricorde -. Le premier travail qu’il a effectué dans le Hadith a été de recopier le livre: Al Moughni ‘an haml al asfar fil asfar fi takhrij ma fil ihya minal akhbar -qu’allah lui fasse miséricorde. Celui qui regarde l’effort du cheikh dans ce travail est étonné par son intelligence, par ses connaissances approfondies dans sa jeunesse et par son travail acharné et l’excellente rédaction de ce livre.

L’enseignement à l’université Islamique de Médine.

Avec l’aide d’Allah, élevé soit-Il, puis des efforts continus, de bons ouvrages du cheikh ont vu le jour dans les domaines du Hadith, du Fiqh, de la ‘Aquida et autres qui ont montré aux savants ce qu’Allah lui avait donné comme compréhension authentique, une grande science, une compréhension profonde du Hadith, de sa science, du narrateur et du chemin scientifique qui a fait du Livre et de la Sounnah un juge et un équilibreur dans tous les domaines.

La compréhension des pieux prédécesseurs et la façon dont ils apprennent et élaborent des règles et des lois. C’est le chemin que de nombreux grands érudits ont suivi, en particulier Cheikh al Islam ibn Taymiya et ses disciples, ainsi que ceux qui les ont suivis.

Tout cela a rendu le cheikh célèbre et son rang a été reconnu par les directeurs des écoles de sciences. Cela a incité les dirigeants de l’Université islamique (Médine) lors de sa fondation, dirigée par Cheikh et le grand savant Muhammad ibn Ibrahim Al Sheikh – qu’Allah lui fasse miséricorde – le président de l’Université islamique d’Arabie saoudite et le Grand Moufti du Royaume d’Arabie saoudite d’élire Cheikh al Albany au poste de professeur de hadith, de sciences et de connaissances à l’université.

Le cheikh y resta trois ans, de 1381 à la fin de 1383, enseignant le hadith et les sciences exactes, et pendant cette période il fut un bon exemple à suivre dans l’effort, la sincérité et la modestie.

Ouvrage(s) de cet auteur :

-> Voir tous les ouvrages disponibles.

Source de la biographie : Librairie Sana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.