Livraison gratuite En point relais à partir de 49€ d'achat

La fitna du takfir (Les Troubles liés à l’excommunication des musulmans)

Dar Al Muslim
SKU: em-157528

Une Fitnah non seulement pour les dirigeants, mais pour le peuple également. Une d’entre les anciennes sectes musulmanes à prendre cette question du Takfir comme base est connue sous le nom de la secte des Khawaarijs. Il est très malheureux de constater que certains prêcheurs ou certains surexcités peuvent sortir des limites du Qor’an et de la Sounnah, mais au nom du Qor’an et de la Sounnah. Écrit par le grand savant, le Sheikh, le Mouhaddith, le maître en science du Hadith, Mohammad Nasiroud-Din Al-Albaani (Rahimahoullah).

8,00

Plus que 2 en stock

Description

Les troubles liés à l’excommunication des musulmans.

La question du Takfir en général est une grande et ancienne Fitnah…

Une Fitnah non seulement pour les dirigeants, mais pour le peuple également. Une d’entre les anciennes sectes musulmanes à prendre cette question du Takfir comme base est connue sous le nom de la secte des Khawaarijs. Il est très malheureux de constater que certains prêcheurs ou certains surexcités peuvent sortir des limites du Qor’an et de la Sounnah, mais au nom du Qor’an et de la Sounnah. Écrit par le grand savant, le Sheikh, le Mouhaddith, le maître en science du Hadith, Mohammad Nasiroud-Din Al-Albaani (Rahimahoullah).

‘AbdAllah ibn ‘Omar rapporte que le Prophète (saws) a dit : “Celui qui dit à son frère : Ô mécréant, verra cet attribut retomber sur l’un d’entre eux deux”.

Ibn ‘Omar rapporte également que le Messager d’Allah (saws- a dit “Tout homme qui en déclare un autre mécréant, alors l’un des deux l’est forcément”.

Selon Abu Dharr, le Prophète (saws) a dit “Aucun homme n’en accuse un autre de perversité (Fusuq) ou de mécréance (Kufr), sans que cette accusation ne se retourne contre lui si son frère ne la méritait pas”.

Les troubles liés à l’excommunication des musulmans.

Ces hadiths, ainsi que de nombreux autres, mettent en garde contre l’attitude consistant à excommunier les musulmans sans restriction.

Il n’est en effet pas permis d’excommunier un musulman sauf s’il est coupable de faits qui obligent alors à le qualifier de mécréant.

Nous vivons une époque où on parle beaucoup d’excommunication, d’imprécations et de condamnation à l’enfer éternel.

Partant de ce fait, il nous incombe de focaliser toute notre attention sur la parole de vérité afin de considérer chacun selon le statut qui est le sien : celui que lui confère la religion.

Révision ( 1 )

0.0
0
1
0
0
0

Ajouter un commentaire

  1. Anonyme

    Merci e-maktaba pour votre réactivité