Livraison gratuite En point relais à partir de 49€ d'achat

Cheikh Mouhieddine Annawawi ibn Charaf ibn Mourri ibn Hassan ibn Houssayn ibn Joum’a ibn Houzam Al-Houzami laissez un commentaire

Qui est le cheikh ?

Le Cheikh Mouhieddine Annawawi ibn Charaf ibn Mourri ibn Hassan ibn Houssayn ibn Joum’a ibn Houzam Al-Houzami le savant, Mouhieddine Abou Zakaria Annawawi et le Damassien Chaféite, l’illustrissime Imam de l’Islam, maître du fiqh (jurisprudence) de son époque est né en l’an 631 à Nawa (l’un des villages de Hourane).

Il est arrivé à Damas en 649. Il a étudié le Coran et étudié le livre en at-Tanbih dans les quatre mois et demi, et a appris un quart de Mukhadab dans le temps restant. Il participe à douze cours chaque jour, et les enseignants le guident en permanence pour corriger et expliquer.

Son parcours

Il s’inquiétait du classement des œuvres qu’il avait rassemblées en un nombre considérable, dont certaines étaient terminées et d’autres restaient inachevées. De ce qu’il en a achevé Sharh Moslim (explication du recueil des Hadiths de Moslim), Ar-Rawdha (le jardin des quêteurs), Al-Minhaj (les voies), Arriyadh (les jardins des pieux), Al Adhkar (les invocations), Attibyen (la mise en évidence), Tahrir Attenbih Wattashihih (rédaction et correction de l’ouvrage Attenbih). Tahdhib al Asma Walloughat (adaptation des noms et des langues) et Tabakat al Foukaha (les catégories des jurisconsultes), etc.

Quant aux œuvres inachevées, et s’il en avait achevé, certaines d’entre elles seront comparables, comme Sharh al-Mouhadhab, qu’il nomma Al-Majmou ‘et l’écrivit jusqu’au chapitre consacré à l’usure où il en a pertinemment excellé, innové, informé et bien critiqué. Il a écrit des livres sur des sujets tels que les confession religieuse, ainsi que des hadiths, al-Gharib, la langue et d’autres questions intéressantes qui ont été évoquées uniquement dans ce chapitre.

Son caractère et son enseignement

Le cheikh se consacra largement à l’ascétisme, à la dévotion, à la piété, à la vigilance et à réclusion qu’aucun autre expert du fiqh ne pouvait faire de même.

Il jeûnait toute l’année. La plupart de ses moyens de subsistance provenaient de son père à Nawa.

Il a commencé à enseigner à l’école Al Ikbalia, en remplacement d’Ibn Khéllikan, ainsi qu’aux écoles Al Falakiya et Al Roknia lorsqu’il a commencé à enseigner à Dar al-Hadith al-Ashrafiya. Il n’a pas perdu de temps.

Il accomplit le pèlerinage au cours de sa résidence à Damas.

Il a appelé les rois et les autres pour le bien et les a mis en garde contre le mal.

Sa mort

Il est mort dans la nuit du 24e mois de Rajab en 676 H à Nawa, où il a été enterré. Qu’Allah l’accueille en Sa miséricorde et nous accorde son pardon!

Source de la biographie : Islam house

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.